La journée d'étude « Manuscrits et inédits dans les archives littéraires au Québec : un état des lieux », organisée par l'équipe du projet HyperRoy, a pour but d'examiner l'état actuel des recherches entourant le corpus royen en cette fin de cycle subventionnaire. Une formule communications et table-ronde sera proposée, avec la participation d'une dizaine d'invités et collaborateurs.

L'évènement se tiendra à l'Université Concordia, vendredi le 5 mai 2017. 

Pavillon LB - McConnell 
1400, de Maisonneuve O., salle LB.646
 

Programme provisoire

Anne-Marie David (U. de Montréal) : « Du code aux notes (de bas d'écran). Balisage d'un parcours critique et numérique »
 
Charles Doutrelepont (Carleton University) : « Les chansons sur « air » : lettrés et archives »
 
Jane Everett (McGill) : « La genèse de La vallée Houdou »
 
Isabelle Kirouac-Massicotte (U. de Bologne) : « Le journal comme brouillon romanesque : le cas d'Hubert Aquin »
 
Sophie Marcotte (Concordia) : « HyperRoy : Bilan et perspectives »
 
Jacinthe Martel (UQAM) : « L'édition électronique des Nouvelles esquimaudes »
 
Nathanaël Pono (UQAM) : « Inventer une fin : progrès et tradition dans Les Satellites de Gabrielle Roy »
 
Baptiste Rinner (McGill) : « La critique génétique de Cet été qui chantait : l'exemple des ‘Îles’ »
 
Nathalie Watteyne (U. de Sherbrooke) : « Anne Hébert : après l’édition critique? »